Cafouillage à l'Ambassade


Invité par l’ambassade de la République de Centrafrique au Cameroun pour prendre part aux manifestations marquant le cinquantième anniversaire de l’indépendance de ce pays, le poète ANNE CILLON PERRI a eu l’honneur de présenter son nouveau livre regroupant cinq poètes centrafricains et intitulé « Dans le buisson de l’espoir » à un public indifférent. Un poème de Jeanne de Chantal WODOBODE intitulé Maman je voudrais savoir a été magnifiquement récité par deux jeunes centrafricaines, élèves en classe de 6è au Collège de l’Unité à Yaoundé. Celles-ci ont été abondamment applaudies et ont arraché des larmes à quelques femmes sensibles.

 


JEUNES CENTRAFRICAINES RECITANT UN POEME



Les livres ayant été confiés à un agent de l’ambassade, ce dernier a bien voulu, à la fin de la partie protocolaire, remettre les invendus, c’est-à-dire, tous les livres à ANNE CILLON PERRI. Malheureusement, il a été assailli par une foule hystérique qui croyait que les livres étaient en distribution libre et que l’agent en question refusait de les leur partager. Dans le cafouillage qui a suivi, les jeunes lui ont arraché une bonne quantité de livres et ont disparu rapidement. Le poète a demandé qu’aucune action répressive ne soit engagée contre ces jeunes qui visiblement avaient soif de poésie centrafricaine et ne pouvait pas s’offrir un livre vendu au prix de trois mille francs CFA. La fête était très belle malgré tout. Un musicien en herbe a chanté des airs de Centrafrique sous une pluie de billets de banque offerts par les cadres de la BEAC et autres fonctionnaires centrafricains travaillant dans des organismes internationaux siégeant à Yaoundé.


Chanteur Centrafricain



Maman je voudrais savoir

Maman je voudrais savoir
Quelle différence entre l’autre et moi
Quelles fibres me mettent en émoi
D’où vient la faiblesse de l’homme
D’où vient la division

Maman je voudrais savoir
Quand sur Gbazabangui
Reviendra le soleil d’antan
L’amour entre mes frères
Rassemblés sous la même bannière

Maman je voudrais savoir
Comment croire en mon beau pays
L’aimer de tout mon coeur
Le servir de toutes mes forces
Et partager cette exubérance

Maman je voudrais savoir
Comment promouvoir la liberté
Comment de la démocratie
Semer la graine éternelle
Et faire une paix durable prospérer.

Maman je voudrais savoir
Comment bannir la violence dans la cité
Comment construire la concorde
Comment rapprocher mes frères
Pour un jour se tendre la main.

Haut de page
Ajouter un commentaire
 
Protected by Copyscape Unique Content Check
       
 
     

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×